Anode Magnesium , protége le chauffe-eau ,www.mbsm.pro

mbsm-dot-pro-anode-magnesium--protge-le-chauffeeau-wwwmbsmpro

Fonctionnement de l’anode de magnesium et de l’anode en titane

 

mbsm-dot-pro-anode-magnesium--protge-le-chauffeeau-wwwmbsmpro

 

Le calcaire et la corrosion menacent la durée de vie des chauffe-eau électriques. Ils ont aussi un lourd impact sur la consommation énergétique. Ces deux raisons majeures expliquent l’utilisation d’anodes pour limiter la corrosion de la cuve des appareils et d’adoucisseurs d’eau pour lutter contre le tartre.

Il existe différents types d’anodes, nous allons voir les particularités de chacunes d’entre elles.

 

A quoi sert l’anode ?

Elle a pour fonction première de s’abîmer à la place du système de chauffage. Elle va protéger le chauffe-eau en s’oxydant petit à petit. L’anode ne se change pas. Elle se nettoie lors de la vidange annuelle de la cuve. Elle se remplace lorsque son taux d’usure est de 75% (comme pour les plaquettes de freins en quelque sorte). La durée de vie de cette pièce est difficile à estimer. Elle dépend en effet de la qualité de l’eau. En moyenne son espérance de vie est comprise entre quelques mois et 10 ans maximum.

Anode de magnésium

Elle protège les parois en se diluant dans la cuve du chauffe-eau. Elle renforce l’émail de cette dernière en ajoutant une « épaisseur » supplémentaire. Elle a pour mission de boucher les trous qui se creusent dans les parois. Voilà pourquoi elle se nomme anode « sacrificielle ». L’anode magnésium est sensible à l’électrolyse. Sa durée de vie est courte, de quelques mois à 3 ans environ.

Anode en titane

Ce type d’anode est beaucoup plus résistant et se montre quasi inusable. Arrivée il y a environ 10 ans sur le marché, l’ACI (courant imposé) n’appelle aucun entretien. Elle fonctionne par émissions d’ondes électriques, initiées par un générateur. Ainsi elle peut capter les minéraux présents dans l’eau pour les utiliser comme protection (le calcium par exemple). Mais attention ! L’utilisation de cette anode est subordonnée à une eau riche en calcium et magnésium.

Anode hybride

Pour régler le problème de la qualité de l’eau, il existe depuis quelques années ce qu’on appelle des anodes hybrides. Aussi efficaces que les anodes magnésium, elles présentent la même longévité que les anodes titane. Elles couplent donc les avantages des deux technologies. Le magnésium enrobe le titane. Il assure une protection optimale de la cuve en étant projeté en permanence sur les parois par l’anode en titane.

Les commentaires sont fermés.